Le Vendredi saint, Jésus porte sa croix

Le Vendredi saint, Jésus porte sa croix à travers les rues de Jérusalem jusqu’au Golgotha où il sera crucifié. A trois heures de l’après-midi, il rend son âme à Dieu. Le rideau du Temple se déchire et l’obscurité se fait.

Après son arrestation au Mont des Oliviers, le Vendredi Saint, Jésus est conduit devant Pilate (représentant de l’empereur de Rome). Il est condamné par la foule à mourir sur la croix. Il est innocent. On le fouette, on se moque de lui, on lui tresse une couronne d’épine. Jésus va devoir porter sa croix à travers les rues de Jérusalem. Un passant, Simon de Cyrène, aide Jésus à porter cette croix trop lourde pour lui jusqu’au Golgotha,  ce lieu situé à l’extérieur de Jérusalem dont la forme ressemble à un crâne (golgotha en hébreu). Là, il est mis en croix.

Le Vendredi Saint, Jésus souffre dans son corps mais aussi dans son esprit… autour de lui il ne reste que quelques femmes, où sont tous ses disciples ? Où se trouve la foule qui l’acclamait à son entrée à Jérusalem ? « Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? « .

Le Vendredi Saint, Dieu se fait discret. Il est humble présence qui accompagne, qui aide Jésus à aller jusqu’au bout du chemin.

L’Eglise nous invite ainsi à suivre le parcours de Jésus en  quatorze étapes : le chemin de Croix, représenté dans chacune des églises du Monde entier. Nous suivons ainsi Jésus dans sa Passion de sa condamnation au chargement de sa lourde croix.  Puis Jésus va tomber une première fois, il va rencontrer sa mère, Marie qui le regardera avec amour. Simon de Cyrène va l’aider à porter sa croix. Véronique, une femme bonne, va fendre la foule et essuyer son visage ruisselant de sang & de sueur, le visage de Jésus s’imprimera dans cette étoffe à tout jamais. Puis Jésus tombera pour la seconde fois. Des femmes de Jérusalem vont pleurer avec lui & il va tomber pour la troisième fois, par épuisement.  Des soldats vont le dépouiller de ses vêtements, c’est à dire qu’on lui prend tout. Jésus est ensuite crucifié, ses pieds et mains cloués à même le bois. Jésus meurt. Sa mère et son apôtre Jean demeurent au pied de la Croix.  Son corps est alors descendu et il est mis au tombeau : c’est une sorte de caverne creusée à même la roche devant laquelle on roulera une lourde pierre.

Un chant pour méditer : En toi, j’ai mis ma confiance

Vendredi saint : Jésus meurt sur la Croix