SORTIE A L’EURO SPACE CENTER

On a marché sur Mars…

Du BIA de Marmoutier à la planète Mars, il n’y a peut être qu’un pas !

Une grande partie des élèves du BIA 2018 avait répondu présent à l’appel pour poursuivre leur formation sur le spatial.

Nous avons décollé en car avec une météo à peine clémente pour arriver au petit matin en Belgique, à Libin et plus précisément à l’Euro Space Center. L’accueil est très chaleureux comme les Belges savent le faire, et après avoir intégré nos chambres et avoir reçu un

petit briefing de « sécurité avant vol », nous avons attaqué directement la préparation. Elle consiste en une alternance d’entraînements physiques, de discutions sur le thème de l’espace et de conférences sur les équipements et le fonctionnement de la navette spatiale. En effet notre mission

ultime en fin de séjour sera de décoller Atlantis, d’aller s’arrimer à la station spatiale internationale et de revenir se poser sur terre. Mais avant cela, il nous aura fallu nous entraîner à connaître les limites humaines de l’équilibre en soumettant notre oreille interne à la chaise tournante, à marcher sur la lune et même sur Mars grâce à un appareil reproduisant la gravité de ces planètes, mais aussi, à réparer un satellite, en se déplaçant en état d’apesanteur grâce à un ingénieux système de contrepoids. Enfin, pour parer à tout problème de perte de contrôle de la navette au moment de la rentrée dans l’espace, nous avons dû subir le test de la chaise multiaxe imposé par Neil Armstrong. Nous avons tous réussi à rester concentrés alors qu’une machine infernale nous faisait tourner sur les trois axes provoquant de fortes accélérations.

Cet entraînement réussi, nous avons pu passer à « La Mission ». C’est « LE » travail d’équipe par excellence où un pilote et un commandant de bord sont installés dans un cockpit de navette spatiale et une équipe au sol de six ingénieurs de lancement orchestrent les manoeuvres afin que tout ce passe bien durant le vol. À « T » moins 20 minutes, le compte à rebours démarre et à partir de ce moment, chacun des huit membres de l’équipe déroule ses check-lists, fait alternativement ses annonces à la radio ou exécute des actions permettant la poursuite de la séquence. Chaque retard dans une annonce ou chaque erreur dans la manipulation d’une commande met en péril la mission.

Décollage à « T », mise en orbite à « T » plus 20 minutes. Cette partie délicate accomplie, il nous a fallu rejoindre l’ISS et s’y arrimer. Manoeuvre brillamment réussie par toute l’équipe, ce qui nous a valu un message de félicitations du Président des USA. Il nous fallait maintenant ramener le vaisseau spatial sur la terre. La météo étant favorable, nous avons pu nous poser comme prévu après une heure trente de vol. Mission accomplie, toute la salle des opérations a applaudi cette brillante réussite.

De retour sur terre, nous avons pu parfaire nos connaissances sur notre système solaire grâce à la visite du centre et également sur les astres de la galaxie et même au-delà grâce au planétarium. Nous avons enfin pu faire les expériences dans le vide que nous ne pouvons pas toujours faire en cours de Sciences Physiques, faute d’équipements suffisamment performants. Nous avons pu constater entre autre que dans le vide l’eau pouvait bouillir à 20° et que le son ne se transmettait pas. Nous avons vu également que la plume et le marteau tombaient à la même vitesse dans le vide… Au cours de notre séjour nous avons tous construit notre mini-fusée et bien entendu nous les avons tirées pour conclure notre aventure. Malgré une météo un peu pluvieuse, elles ont toutes bien fonctionné. Notre séjour dans l’espace s’est conclu par un quiz afin de vérifier que nous avions bien retenu toutes les informations et par une cérémonie de remise de diplôme. Chacun est reparti avec son diplôme d’astronaute. Un grand merci à Gaëtan et à Michel de nous avoir entraînés et instruits durant tout notre séjour. Notre retour sur terre à Marmoutier s’effectua comme le voyage aller … sous la pluie.

Félicitations également à notre chauffeur pour nous avoir menés à bon port en toute sécurité.

Malgré la pluie, nous avions cette fois-ci plein d’étoiles dans les yeux durant le voyage. Qui sait, peut être que ce séjour aura suscité des vocations permettant de trouver le successeur de Thomas Pesquet pour faire le voyage sur Mars….

Merci à Monsieur Segond et à Monsieur Rampini pour avoir eu l’idée d’organiser et avoir préparé cette sortie et merci aux professeurs pour avoir réussi à calmer la fougue de la jeunesse au sein du groupe au long de la mission en assurant une exécution sans faille. Et enfin merci aux élèves pour leur bonne humeur et leur joie de vivre, en espérant que ce séjour à l’Euro Space Center leur laissera des souvenirs inoubliables…

Eric PINTAT

BIA Marmoutier