Temps ordinaire d’un confinement au Lycée Marmoutier

Au lycée Marmoutier, les projets ne sont pas à bout de souffle !

 

« Madame, visio-conférence jeudi prochain, à 16h pour déterminer notre plan d’action après confinement. » Voilà le genre de message que les professeurs de Marmoutier peuvent recevoir de leurs élèves, qui, au-delà du confinement, continuent de s’investir dans les projets de leur lycée. Mini-entreprise, concours d’art oratoire, associations culturelles et développement durable…, la veille reste active et chacun s’engage comme il peut en plus du maintien des cours à distance. Messages et visio-conférences, les interactions n’ont pas cessé depuis mi-mars, bien au contraire : élèves et personnels éducatifs s’adaptent au mieux pour poursuivre les échanges et ses engagements. « Nous veillons à rester en contact avec nos élèves en diversifiant nos approches et nos façons d’enseigner. C’est une expérience intéressante qui nous permet aussi de renouveler nos méthodes pédagogiques » témoigne C., enseignante et accompagnatrice de l’association « foyer culturelle du lycée ». « Les élèves songent surtout à l’après : l’association prépare un quizz de culture générale de l’après confinement et ils envisagent plusieurs options pour le diffuser selon l’évolution de la situation. » Ainsi, tandis que les futurs rhéteurs de l’édition 2020 du concours d’éloquence Les Rhéteurs envoient en ligne leurs premières capsules vidéo à leur coach, les élèves de l’association de promotion du développement durable maintiennent une veille sur leurs réseaux sociaux en écrivant des articles et en proposant des liens. « Nous cultivons tous notre capacité de rebondir » affirme un autre enseignant ; « et nous réfléchissons déjà à remodeler les emplois du temps pour proposer une remise à niveau dès le retour du confinement » : les innovations sont toujours à construire, quel que soit le contexte. Une manière pour le lycée Marmoutier de répondre au charisme de sa congrégation, appelant ses établissements en 2016– presque de manière prophétique « à faire face à de nouvelles intempéries. […] en laissant derrière [eux] le connu pour [s’] ouvrir à des situations inédites ».